7 mai 2021

Foot Breizh

Actualité du football breton

23e journée : l’équipe type BZH

Que des nuls mercredi soir pour les Bretons.  De dernière minute, pour des Brestois en difficulté,  tandis que les Lorientais ont confirmé leur regain et que des individualités rennaises tirent leur épingle du jeu.

Dreyer (6) : Sa copie a été propre. De l’assurance à défaut de grandes parades. La doublure continue de s’imposer.

DEFENSEURS

Delaplace (6) : Activité XXL du latéral lorientais qui aurait même pu être passeur décisif si Hergault avait mis sa reprise au fond (81e).

Laporte (5) : Solide, le patron de la défense a su contenir Terrier, même si parfois avec une certaine difficulté. Au centre du système à trois, il impose son métier.

Lilian Brassier (6) : Surprise de l’entraîneur, Lilian Brassier a profité de l’absence de Romain Perraud pour montrer ses qualités sur le flanc gauche. Solide défensivement, il s’est aussi distingué par sa lecture de jeu et de belles relances. Sobre, mais efficace.

Aguerd (5) : Un match sans fausse note, où il s’est notamment montré dominant dans le jeu aérien (cinq ballons gagnés). Bousculé tout de même en fin de rencontre par Laurienté.

MILIEUX

Chalobah (7) : l’Anglais a encore imposé sa puissance au sein de l’entre-jeu. Il gagne des duels, se projette, et oriente de mieux en mieux. Au match aller, Christophe Pélissier avait été contraint de le faire jouer en défense centrale, et son absence dans l’entre-jeu était l’une des raisons du naufrage lorientais.

Camavinga (6) : Un très gros match en première période, entre grattages, disponibilité, et une frappe qui amène l’ouverture du score. Un ton en-dessous en deuxième période, comme ses coéquipiers.

Le Fée (6) : Le meilleur espoir de Ligue 2 a mis six mois à s’adapter aux exigences de l’étage supérieur, mais depuis quelques semaines il parvient à nouveau à imposer sa finesse technique au sein des entre-jeux. Généreux, il a aussi signé quelques précieux replis.

ATTAQUANTS

Bourigeaud (5,5) : Il était partout en première période. La première occasion (Doku, 7e) a d’ailleurs pour origine une de ses récupérations. Moins en vue en deuxième période.

Terrier (6) : Un nouveau but, plein d’opportunisme, et puis une vraie capacité à tenir le ballon face à la pression des centraux. Rarement servi, mais toujours mobile, il aurait en revanche pu être crédité d’une passe décisive si Doku s’était montré réaliste. Remplacé par Guirassy, qui va devoir se battre pour retrouver sa place à la pointe de l’attaque.

Le Douaron (6) : Son premier but en Ligue 1 évite à Brest un cinquième revers de rang et permet aux Finistériens de retrouver le moral. Cela valait bien une place dans l’équipe-type, même s’il n’a joué que les 15 dernières minutes.

L’équipe FootBreizh

Laisser un commentaire