5 mars 2021

Foot Breizh

Actualité du football breton

14e journée de L1 : l’équipe-type BZH

Trois victoires pour les clubs bretons, dont deux capitales pour Rennes et Lorient qui se devaient de repartir de l’avant pour ne pas compromettre leurs objectifs respectifs. Les Brestois, malgré leur succès, ont livré une copie moins emballante.

Romain Salin (6) : Des interventions vitales en première période, et toujours cette belle capacité à gérer la profondeur. Sa «air sortie» sur un corner dans les derniers instants aurait toutefois pu coûter cher.

DEFENSEURS

Nayef Aguerd (7) : Il aurait mérité de marquer sur une de ses belles têtes suite aux corners de Clément Grenier. Impérial dans les airs, il a aussi été très présent défensivement. Il contre une frappe dans sa propre surface en première mi-temps et réalise le geste parfait sur Amine Gouri en toute fin de rencontre. Quel retour !

Jonathan Delaplace (6) : Sa prestation pleine d’allant a bien failli être récompensée d’une passe décisive pour Yoane Wissa, mais la transversale a repoussé la reprise de l’attaquant. Sur son côté droit, il a bien contenu les rares assauts nîmois.

Jérémy Morel (6) : Alors qu’Andreaw Gravillon a trop souvent manqué de justesse dans ses interventions et aurait pu être expulsé, le vétéran s’est montré sobre et solide. Du travail de pro.

Faitout Maouassa (6,5) : Ses chevauchées sont toujours aussi impressionnantes. Toujours intéressant lorsqu’il fixe les adversaires et frappe au but. Deux de ses tentatives ont même obligé le portier niçois à s’employer. Défensivement, il a été présent dans les duels et à la récupération. Match complet du latéral gauche.

MILIEUX

Haris Belkebla (7) : S’il a pu être affecté par le départ d’Ibrahima Diallo en début de saison, l’international algérien est aujourd’hui au sommet de son art. Omniprésent à la récupération, il se montre de plus en plus utile dans la conservation du ballon et dans les sorties de balle.

Trevoh Chalobah (6) : Une énorme activité aux côtés de Lemoine et Abergel, eux aussi très entreprenants. En progrès constants, l’Anglais sait gratter des ballons et casser les lignes grâce à ses projections.

Clément Grenier (5,5) : Il y eut certes quelques transmissions mal assurées qui auraient pu coûter cher, mais il a retrouvé toute sa qualité sur coups de pieds arrêtés. Sans des sauvetages niçois, il aurait même pu se trouver créditer d’une ou deux passes décisives sur ses corners repris par Aguerd. En deuxième période, il a eu le mérite de savoir temporiser quand ses coéquipiers cherchent trop souvent la solution la plus directe.

ATTAQUANTS

Franck Honorat (7) : Un nouveau but incroyable, une frappe limpide de plus de 25 mètres. Surtout, c’est un but qui vient consacrer sa belle performance, avec des efforts défensifs très généreux et une volonté de toujours jouer en une touche de balle qui est appréciable.

Armand Laurienté (7,5) : Son but, finalement refusé après intervention du VAR, ressemblait à une juste récompense pour le meilleur lorientais. Plein de gaz, il allait toutefois offrir une deuxième passe décisive dans la foulée. Sa première percée dans la profondeur avait permis à Lorient d’ouvrir le score dès la 3e minute et de se rassurer après six matches sans marquer. Le MVP breton du week-end

Mbaye Niang (5,5) : Ce ne fut pas son meilleur match en Rouge et Noir, loin de là, mais pour son retour dans l’équipe titulaire pour la première fois depuis la 1ère journée, il a eu le grand mérite de marquer un but. Walter Benitez s’est certes montré complice, mais Niang, par sa spontanéité, et son efficacité, a rappelé qu’il était un buteur, un vrai.

Remplaçants : Adrien Truffert (6,5), Eduardo Camavinga (5,5), Brendan Chardonnet (6).

L’équipe FootBreizh

Laisser un commentaire