7 mai 2021

Foot Breizh

Actualité du football breton

Aguerd-Da Silva : une charnière d’attaque

L’un est au Stade Rennais depuis deux ans, l’autre depuis deux mois. Pour autant, Damien Da Silva et Nayef Aguerd ont rapidement trouvé des repères pour tenir la baraque ensemble. En bonus, ils ont détonné offensivement.

Temps d’adaptation ? Automatismes à créer ? Nayef Aguerd préfère les raccourcis. Arrivé seulement à Rennes une semaine avant le coup d’envoi de la Ligue 1, l’ex-Dijonnais a ainsi joué la totalité des six premiers matches de championnat, en compagnie de Damien Da Silva, son compère de charnière. Pour Julien Stéphan, la qualité de leur association est une évidence, même si la concurrence de Daniele Rugani, qui vient de débarquer en Bretagne, pourrait venir changer la donne. Avec ce binôme, le Stade Rennais n’a pour le moment connu qu’une seule clean sheet, mais ce n’est pas la complémentarité de la charnière qui est en cause, même si les deux défenseurs axiaux ne sont pas exempts de tout reproche, comme sur le deuxième but encaissé face à Reims, dimanche dernier.

Actifs à la construction

Dans la rapidité de l’acclimatation du Marocain, la part de Damien Da Silva est évidemment majeure. Aguerd a d’ailleurs reconnu que l’attitude collaborative de l’ex-Caennais l’avait aidé. Les deux hommes se ressemblent, ils «aiment aller à la guerre», comme le dit l’ex du FUS Rabat, mais sont aussi cérébraux. Performants dans le placement, leurs qualités peuvent compenser un éventuel déficit de vitesse. Alors que Rennes joue un cran plus haut cette saison, les centraux Rouge et Noir prennent aussi une part active dans la construction du jeu. Ils sont ainsi les deux joueurs à récupérer le plus de ballons depuis l’ouverture du championnat : 71 pour l’ancien Dijonnais, 58 pour le capitaine, et mènent également la danse, derrière Nzonzi (92%), en taux de passes réussies. C’est la règle plus que l’exception pour un défenseur central, mais les 91,7% de passes réussies pour Aguerd (90,1% pour Da Silva) offrent une vraie valeur ajoutée au jeu rennais, grâce à sa capacité à changer le jeu ou à l’accélérer via des transversales et des passes en profondeur. Les deux défenseurs font aussi partie des quatre joueurs rennais touchant le plus de ballons au milieu de terrain. Le Marocain est également le sixième joueur de Ligue 1 à être le plus souvent la cible des passes de ses partenaires. Il fait déjà figure d’élément clé à la relance et dans la construction du jeu.

Souverains dans les airs

L’ancien Caennais brille moins dans son jeu au sol, mais il remporte la palme dans les airs, avec 80% de duels remportés, juste devant son compère de charnière. Une qualité que les deux défenseurs ont aussi su mettre à profit dans la surface adverse. Avec déjà deux buts chacun au compteur en six journées, leur contribution au bilan de la meilleure attaque de Ligue1 (13 buts) est importante. Tous les deux ont cette capacité à bien se placer au second poteau mais aussi à trouver le bon tempo pour surgir au moment opportun. Les deux défenseurs sont d’ailleurs les seuls de l’effectif rennais à avoir marqué sur des phases de coups de pied arrêtés. Ils bénéficient aussi de l’approche plus efficace de l’équipe, qui avait dû attendre, l’an dernier, la 11e journée, pour convertir en but un corner ou coup-franc.

Bien évidemment, cette charnière reste perfectible. Avec quelque fois une gestion approximative de la profondeur, et les fautes grossières peuvent alors vite arriver. Sur seize cartons jaunes reçus, un quart sont à mettre sur le compte des deux défenseurs. Le capitaine Rouge et Noir a, à plusieurs reprises, commis des fautes dites «intelligentes» en fin de match. Un vice sans doute plus grand que celui d’Aguerd. Mais avec un troisième carton jaune reçu lors de la réception du Stade de Reims pour une faute cette fois évitable, Damien Da Silva sera automatiquement suspendu pour le prochain match : un déplacement au stade Gaston-Gérard à Dijon. Face à son ancien club, Nayef Aguerd évoluera donc pour la première fois sans le capitaine Rouge et Noir et devrait former une nouvelle charnière avec la recrue Daniele Rugani. Un duo qui n’aura pas pu travailler en amont pendant cette trêve internationale, Aguerd ayant été récompensé de son bon début de saison par un retour chez les Lions de l’Atlas. Mais le Marocain a déjà montré qu’il savait s’adapter rapidement.

Mélanie Durot

Laisser un commentaire